Background Image

Abbatiale Sainte-Trinité à Fécamp: bientôt la renaissance

Post Image
24 octobre

Abbatiale Sainte-Trinité à Fécamp: bientôt la renaissance


La restauration de l’abbatiale Sainte-Trinité bat son plein. Le chantier s’attaque à la consolidation de la voûte et à la dépose du vitrail occidental restauré. L’édifice sera ouvert aux visites pendant les travaux, d’une durée de quatre mois. Le retour du culte et des événements culturels est prévu pour le printemps 2019.

Des travaux de rénovation sont en cours à l’Abbaye de la Trinité de Fécamp (Seine-Maritime). Des fissures sont apparues il y a environ deux ans sur les voûtes de la nef. Un échafaudage vient d’être installé pour permettre d’accéder à ses voûtes et réaliser des travaux. Ils vont débuter lundi 29 octobre 2018.

L’abbaye de la Trinité de Fécamp est en rénovation. Deux chantiers sont traités en parallèle : rénovation du grand vitrail (133 000 euros HT – Drac, ville de Fécamp et Olvéa) et le confortement des voûtes de la nef (150 000 euros HT – ville de Fécamp).

Un impressionnant assemblage d’échafaudages a pris place au milieu de la nef de l’abbatiale Sainte-Trinité. L’ensemble mène à un plafond-plancher – système déjà utilisé à la chapelle Sixtine – juste en dessous de la voûte. Celle-ci a été la proie à des infiltrations ce qui a généré d’importantes lézardes. C’est donc à 20 m au-dessus du sol que le cœur du chantier de restauration va battre.

 
Voûte : reboucher les fissures
Il y a environ deux ans, des fissures sont apparues sur les voûtes de la nef. Elles ont fait leur apparition suite à des travaux sur la toiture et des infiltrations causées par une tempête. Depuis les offices religieux (de Pâques à novembre) ne sont plus célébrés à l’Abbatiale. En septembre 2018, un échafaudage a été installé dans la nef. Il vient tout juste de finir d’être posé. Une structure d’une vingtaine de mètres permettant d’approcher de plus près les voûtes.L’entreprise TERH Monuments historiques va débuter, à partir de mercredi de la semaine prochaine, les travaux de maçonnerie. Ceux-ci consistent au piochement puis au rebouchage des fissures, nettoyées en amont, par “coulinage”, technique qui consiste à injecter gravitairement, ou sous basse pression, un coulis de chaux et de mortier afin de remplir les vides à l’intérieur des maçonneries. Il s’agit de reboucher les fissures des voûtes par l’intérieur (grâce à l’échafaudage) et l’extérieur (par les combles).C’est a priori la météo qui a causé des fissures. L’abbaye de Fécamp a une particularité, elle n’a pas d’arc-boutant extérieur. Les murs se déplacent donc naturellement vers l’extérieur même si, pour compenser, des tirants métalliques avaient été installés pour compenser.

 
Réouverture lundi 29 octobre 2018

Les travaux devraient se terminer pour mars 2019. Les offices religieux devraient reprendre pour Pâques 2019. L’Abbatiale, actuellement fermée pour permettre la pose de l’échafaudage, rouvrira ses portes au public lundi 29 octobre 2018. Les travaux n’empêcheront pas les visiteurs de profiter de cette architecture exceptionnelle : l’abbaye de Fécamp possède la plus grande nef de France.